Père Riche, Père Pauvre

Robert T. Kiyosaki
Père Riche, Père Pauvre

badge best growth book
4.9
/5
Les Indispensables
< Revenir à la sélection complète

Résumé du Livre: "Père Riche, Père Pauvre"

Auteur: Robert T. Kiyosaki
Nom FR :
Père Riche, Père Pauvre

En bref

Il y a près de 25 ans, Rich Dad Poor Dad de Robert Kiyosaki a fait sensation dans le domaine des finances personnelles.
Il est depuis devenu le livre de finances personnelles numéro un de tous les temps... traduit dans des dizaines de langues et vendu dans le monde entier.
Rich Dad Poor Dad raconte comment Robert a grandi avec deux pères - son vrai père et le père de son meilleur ami, son père riche - et comment ces deux hommes ont façonné ses idées sur l'argent et l'investissement. Le livre détruit le mythe selon lequel il faut gagner un revenu élevé pour être riche et explique la différence entre travailler pour l'argent et faire travailler son argent pour soi.

Dans l'édition du 20e anniversaire de ce classique, Robert fait le point sur ce que nous avons vu au cours des 20 dernières années en matière d'argent, d'investissement et d'économie mondiale. Des encadrés tout au long du livre permettront aux lecteurs d'avancer rapidement - de 1997 à aujourd'hui - tandis que Robert évalue comment les principes enseignés par son père riche ont résisté à l'épreuve du temps.

À bien des égards, les messages de Rich Dad Poor Dad, qui étaient critiqués et contestés il y a vingt ans, sont plus significatifs, pertinents et importants aujourd'hui qu'il y a vingt ans.

Revue détaillée

Dès le départ, Rich Dad, Poor Dad m'a surpris par son style et sa trame narrative. Je m'attendais à davantage de connaissances techniques et de calculs d'investissement, mais le livre se compose essentiellement d'anecdotes qui renferment des pépites de sagesse (supposée) que le lecteur absorbe comme par osmose.

Les histoires de Kiyosaki tournent autour et contrastent les leçons qu'il a reçues de son père biologique (le père pauvre instruit mais peu doué financièrement) et du père vendeur de son ami (le père riche non instruit mais intelligent).

Le livre retrace la vie de Kiyosaki et le lecteur le voit apprendre de son père riche et rejeter les conseils de son père pauvre (ce qui représente le fait de s'élever au-dessus de la mentalité typique de la classe ouvrière).

Le livre explique les principes de base de la création de richesse de manière compréhensible et inspirante, et constitue une introduction assez solide à ces concepts (du moins pour l'époque). Cependant, il présente des problèmes qui rendent sa valeur relative actuelle discutable.

Rich Dad Poor Dad book cover

❗️ Note importante : Ne considérez pas les recommandations de ce livre ou mes opinions à leur sujet comme des conseils en matière d'investissement ou de fiscalité.

Les meilleurs conseils de Robert Kiyosaki

Je vais commencer cette critique de Rich Dad, Poor Dad par ce que je pense que Kiyosaki fait bien. Principalement, il fait de solides suggestions financières fondamentales d'une manière facile à digérer.

Les idées peuvent sembler un peu superficielles et évidentes pour toute personne déjà engagée dans l'entrepreneuriat ou l'investissement, mais elles peuvent être profondes si c'est la première fois que vous y êtes exposé. Jetons un coup d'œil. 

1. Apprenez les finances personnelles (et enseignez-les à vos enfants)

Bien que cette suggestion soit assez évidente, elle n'en est pas moins importante. Le livre montre très bien au lecteur à quel point il est important d'apprendre à gérer son argent. Cela signifie qu'il faut économiser un pourcentage élevé de ses revenus et investir cet argent dans des placements rentables.

Kiyosaki dit : "Ce n'est pas la quantité d'argent que vous gagnez qui compte. C'est combien d'argent vous gardez. "Vous devez réduire vos dépenses à mesure que vos revenus augmentent et investir la différence dans des actifs, pas dans des passifs.

Bien que ses définitions de l'actif et du passif ne soient peut-être pas conformes aux principes comptables généralement admis, elles sont pratiques : l'actif met de l'argent dans votre poche, et le passif en retire.

Il préconise d'apprendre à réduire ses impôts, d'étudier la comptabilité et de maîtriser l'épargne, puis d'enseigner toutes ces compétences à ses enfants. J'aime toutes ces idées, et je suis heureux que la façon dont il les présente trouve un écho auprès de tant de personnes.

2. Trouvez des moyens d'échapper à la course folle (faites travailler votre argent pour vous).

Non seulement Kiyosaki aborde les meilleures pratiques fondamentales en matière de finances personnelles, mais il brosse également un tableau inspirant de l'objectif final : indépendance financière, retraite, sécurité, richesse, etc.

J'ai toujours pensé que les gens commencent vraiment à comprendre l'importance de leurs décisions en matière de finances personnelles lorsqu'ils réalisent qu'elles constituent un parcours qui peut aboutir à la détention d'une richesse suffisante pour que le travail devienne facultatif.

Pour M. Kiyosaki, échapper à la "rat race" grâce à des investissements ou à une entreprise autonome peut sembler fascinant et inspirant. Je suis reconnaissant pour tout ce qui incite les gens à planifier un avenir meilleur.

3. Maîtrisez vos émotions concernant l'argent

Ce n'est pas un message sur les finances personnelles que l'on voit habituellement aujourd'hui, mais je l'aime beaucoup. L'argent est un sujet très sensible pour de nombreuses personnes, et nous aurions tous intérêt à comprendre pourquoi il nous fait ressentir ce que nous ressentons.

Les gens laissent souvent leurs émotions saboter leurs finances ou laissent leurs finances bouleverser leur état émotionnel. Ils peuvent avoir peur d'investir, ressentir de l'insécurité par rapport à leur emploi ou avoir besoin des derniers et des meilleurs gadgets.

Il exhorte les lecteurs à affronter leurs peurs, leur cynisme, leur paresse, leurs mauvaises habitudes et leur arrogance en matière d'argent. Cela semble être une liste arbitraire de problèmes émotionnels, mais j'aime ce sentiment.

4. Développer un ensemble de compétences larges et précieuses

Dans une société capitaliste, la clé pour gagner de l'argent est de disposer d'un ensemble de compétences pratiques et commercialisables. Si vous pouvez fournir une valeur tangible pour laquelle les gens sont prêts à payer, vous serez toujours en mesure de subvenir à vos besoins.

Kiyosaki recommande d'apprendre à gérer de l'argent, à diriger des équipes, à mettre en place des systèmes et à conclure des ventes. Plus encore, il suggère aux gens de prendre l'habitude de continuer à apprendre tout au long de leur carrière afin de ne jamais stagner.

Il soutient que les gens peuvent améliorer leur situation de manière plus efficace s'ils gardent l'esprit ouvert, apprennent de leurs erreurs et continuent à s'améliorer. C'est une leçon précieuse et l'une des meilleures du livre.

Les pires conseils de Robert Kiyosaki

Maintenant que nous avons couvert les bonnes choses, ce qui suit est ma critique de Rich Dad, Poor Dad. Je déteste le dire, mais il y a plus à dire ici que je ne le voudrais.

Honnêtement, Kiyosaki me semble être un gourou assez typique. Son attitude et son ton tout au long du livre me déplaisent. Par exemple, il apparaît comme un peu trop obsédé par l'image stéréotypée d'un homme riche et puissant.

Il décrit son père riche comme un homme charismatique de peu de mots, avec du pouvoir derrière ses déclarations et ses sourires. Le père riche est grand, franc, et conclut toujours des affaires. Il ne fait pas les choses comme les autres, et il est assez fier de ses connaissances supérieures.

Le père riche et ses leçons me paraissent également manipulateurs. Il tire les ficelles des protagonistes, prétendument pour leur enseigner des leçons ésotériques trop complexes pour être exprimées en mots.

Le livre donne l'impression de me vendre quelque chose, et les gourous vendeurs sont de loin ceux que je préfère le moins. Voici quelques-unes des idées spécifiques que le livre essaie de vendre au lecteur et que je n'aime pas.

1. Vous devriez créer une entreprise et vous enrichir parce que les employés sont fauchés et malheureux.

En tant que personne qui aime vraiment travailler à son compte, je déteste l'admettre, mais ce n'est pas la voie à suivre pour tout le monde. Si vous préférez ne pas vous mettre à votre compte, c'est tout à fait normal. Il y a beaucoup de gens qui aiment leur travail, qui gagnent bien ou très bien leur vie et qui épargnent de manière responsable.

Mais Kiyosaki a l'habitude de dénigrer tous ceux qui travaillent pour quelqu'un d'autre et de suggérer que les employés sont généralement fauchés et malheureux. Ils ne comprennent tout simplement pas.

Son père pauvre (titre déjà insultant), qui avait un emploi traditionnel, ne pouvait pas comprendre ce que son père riche comprenait grâce à sa réussite commerciale.

Non seulement Kiyosaki n'aborde pas les risques et les inconvénients liés à la propriété d'une entreprise, mais il suggère également des stratégies fiscales qui ne sont absolument pas correctes en utilisant des entités commerciales. Par exemple, il propose d'utiliser une société pour amortir des vacances en tant que réunions du conseil d'administration ou déduire des dépenses de club de santé. Ces stratégies peuvent vous causer beaucoup plus d'ennuis qu'elles n'en valent la peine.

2. L'apprentissage académique n'a pas de valeur (les riches n'en ont pas besoin)

Kiyosaki a également la mauvaise habitude de minimiser la valeur de l'éducation académique et de l'apprentissage traditionnel. Il semble croire que les gens qui suivent la sagesse générale finissent comme son pauvre père : très instruits mais inefficaces et stressés par leur argent. Les personnes riches n'apprennent que par la pratique ou en vivant leur vie.

Par exemple, le père riche dit : "Trop souvent, les écoles de commerce forment les employés à devenir des comptables sophistiqués. Il ne faudrait surtout pas qu'un compteur de coûts prenne le contrôle d'une entreprise. Tout ce qu'ils font, c'est regarder les chiffres, virer les gens et tuer l'entreprise. "

Ironiquement, il a rapidement contredit cette affirmation, en disant plus tard : " La comptabilité est peut-être la matière la plus confuse et la plus ennuyeuse du monde, mais si vous voulez être riche à long terme, elle pourrait être la matière la plus importante. "

En tant que comptable officiellement agréé et certifié, il a peut-être simplement blessé mes sentiments, mais je ne le pense pas. Kiyosaki glorifie également les méthodes d'enseignement cruelles et inhabituelles de son père riche, qui consistaient notamment à infliger aux enfants un traitement silencieux pendant des semaines tout en les faisant travailler au-dessous du salaire minimum jusqu'à ce qu'ils n'en puissent plus.

Parce que c'est comme ça que la vie enseigne : "Elle vous pousse juste un peu partout. "

3. Investissez dans l'immobilier ! C'est le meilleur moyen de s'enrichir !

À ce stade, vous avez probablement remarqué que bon nombre de ses "pires leçons" ont quelque chose à voir avec le fait de devenir riche. C'est une part importante de ce qui m'a paru erroné dans ce livre.

Devenir riche n'est pas vraiment le but des finances personnelles. Je dois peut-être "surmonter mon cynisme", mais je ne fais généralement pas confiance aux gourous qui lancent ce mot. Kiyosaki le fait un peu trop pour mon confort, et les stratégies qu'il suggère pour créer cette richesse ne sont pas toujours géniales non plus.

Principalement, cela me dérange de voir à quel point il insiste sur l'immobilier. Investir dans l'immobilier peut être un excellent moyen de se constituer un patrimoine, mais (comme le travail indépendant) ce n'est pas pour tout le monde. Ce n'est pas non plus une obligation pour un portefeuille réussi et diversifié.

L'investissement immobilier présente des avantages, mais Kiyosaki laisse entendre que c'est un moyen sûr de s'enrichir rapidement ou inévitablement. En réalité, il s'agit d'une activité comme une autre. Il y a des risques inévitables, et il faut des connaissances, de l'expérience et de la chance pour réussir.

4. Sautez des falaises et construisez des parachutes pour redescendre.

Enfin, nous avons l'une de mes plus grandes bêtes noires dans tout le livre. Kiyosaki suggère légitimement que vous vous payez d'abord (c'est-à-dire votre épargne) même si cela vous oblige à payer vos créanciers, même si l'un de ces créanciers est l'Internal Revenue Service !

Le père riche dit : "Vous voyez, après m'être payé moi-même, la pression pour payer mes impôts et les autres créanciers est si forte qu'elle m'oblige à chercher d'autres formes de revenus. La pression de payer devient ma motivation. J'ai fait des boulots supplémentaires, créé d'autres entreprises, négocié en bourse, n'importe quoi, juste pour être sûr que ces types ne commencent pas à me crier dessus [...] Si je m'étais payé en dernier, je n'aurais ressenti aucune pression, mais je serais fauché. "

Ne vous méprenez pas, je suis tout à fait favorable à l'épargne, mais se payer d'abord ne devrait pas signifier risquer d'escroquer les personnes à qui vous devez de l'argent, de détruire votre cote de crédit et d'accumuler des frais et des intérêts. Vous payez d'abord vos créanciers et les frais de subsistance essentiels, puis vous mettez de côté votre épargne, et enfin vous réorganisez votre budget restant.

Cela vaut-il la peine de lire Père Riche, Père Pauvre ?

Je ne veux pas contrarier ceux qui considèrent ce livre comme le Saint Graal des finances personnelles, mais je ne pourrais pas recommander Rich Dad, Poor Dad à quelqu'un qui me demanderait comment commencer à mieux gérer son argent, et encore moins à quelqu'un qui a déjà une certaine expérience.

Le livre contient une poignée de leçons positives, mais il n'y a rien de plus profond que ce que l'on peut trouver dans le blog financier personnel moyen de nos jours. Il s'agit principalement d'inspiration, et il existe aujourd'hui des endroits où l'on peut trouver de l'inspiration sans être confronté aux idées les plus dérangeantes de Kiyosaki.

Autres livres similaires

Ils parlent de ce site.

trends logo
digimedia logo
techcrunch logo
Jon logo
growth hackers logo
medium logo
trends logo
trends logo

Tout le nécessaire pour construire le business de vos rêves

icon growth meeting
Astuces de Croissance

Consultez cette liste de nombreux Growth Hacks étoffées chaque jour.
Inspirez-vous et booster votre croissance.

LES GROWTH HACKS
icon growth blog
Ressources  pour Entrepreneurs

Ne cherchez plus les modèles pour piloter et booster votre croissance. Tout le contenu est là pour vous, en libre service, gratuitement.

TÉLÉCHARGEMENTS