⬆

L'Astuce Imparable de l'Email 📧 d'Oubli de Pièce Jointe pour Booster vos Taux d'Ouverture 📈

Lorsque vous essayez d'augmenter le taux d'ouverture de votre campagne d'email marketing, essayez un hack réaliste d'"erreur humaine".

L'Astuce Imparable de l'Email 📧 d'Oubli de Pièce Jointe pour Booster vos Taux d'Ouverture 📈
Difficulté :
1/3
Durée: 
1/3
non définie
Gratuit

Vous rêvez d'améliorer les performances de vos campagnes emailing ? Et si la solution se trouvait dans... l'imperfection ?

Parfois, rien de tel qu'une petite erreur bien imaginée pour attirer l'attention de vos destinataires et les pousser à ouvrir vos emails. C'est tout le principe de l'astuce de l'oubli de pièce jointe !

En envoyant un second email pour réparer un soi-disant oubli, vous réveillez la curiosité de votre audience et créez une impression d'échange authentique. Résultat : votre taux d'ouverture s'envole !

Sceptique ? Pourtant ça marche ! La preuve par l'exemple et la mise en pratique ci-dessous :

  • Pourquoi l'astuce de l'oubli de PJ est si efficace
  • Comment mettre en place cette stratégie pas à pas
  • Nos meilleurs conseils et exemples pour l'appliquer sans faute

C'est parti pour booster vos statistiques email grâce au pouvoir de l'"erreur" !

Raisons qui font de l'oubli de PJ un levier puissant

Pourquoi prétendre qu'on s'est trompé dans un email est aussi efficace ? Voici les 3 mécanismes psychologiques en jeu :

  • Crée un sentiment d'échange réel :
    • Humanise votre marque en simulant une erreur courante.
    • Donne l'impression d'une relation authentique avec une personne réelle.
    • Favorise la proximité et l'identification avec votre audience.
  • Attire l'attention par l'inattendu :
    • Se distingue au milieu d'emails commerciaux formatés.
    • Le deuxième envoi intrigue et sort du lot.
    • Augmente la curiosité et le taux d'ouverture.
  • Encourage l'action par la réciprocité :
    • La loi de la réciprocité sociale incite à rendre la pareille.
    • Corriger l'erreur d'envoi montre que vous vous souciez du destinataire.
    • Le destinataire se sent obligé d'ouvrir et de s'intéresser à votre message.

En ajoutant une touche de fausse maladresse à vos envois, vous humanisez votre communication et augmentez les chances d'ouverture de vos emails.

Un moyen simple et malin de renforcer votre capital sympathie et d'améliorer vos taux d'engagement.

Comment Mettre en Place une Stratégie d'Oubli de PJ pas à pas

Vous voulez tenter l'astuce ?

Voici comment procéder étape par étape pour maximiser vos chances de réussite.

Étape 1 : Rédigez un premier email de valeur

L'idée n'est pas d'envoyer n'importe quoi comme premier email. Au contraire, il doit apporter un contenu de qualité à votre audience !

Ça peut être :

  • Un article de blog exclusif
  • Une étude de cas inspirante
  • Un guide ou templates à télécharger
  • Une offre promotionnelle
  • Une invitation à un événement
  • ...

L'essentiel est que le contenu soit pertinent et utile pour vos destinataires. Il doit leur donner envie d'en savoir plus !

example lead magnet

Astuce : Vous pouvez même titiller leur curiosité dès cet email en annonçant le contenu de valeur à venir. Par exemple : "Je vous envoie notre guide en PDF dans quelques minutes !" ou "Retrouvez le code promo dans la pièce jointe".

Étape 2 : Oubliez la pièce jointe (ou pas)

Une fois votre premier email envoyé, laissez passer quelques minutes et envoyez votre second email d'excuse.

Deux options ici :

  1. Vous envoyez réellement le premier email sans la PJ, puis la joignez au second email comme promis
  2. Vous faites semblant d'avoir oublié la PJ mais l'incluez dès le premier email. Le second email ne sert alors qu'à faire un rappel et re-contextualiser votre envoi.

La 2e option est plus sûre pour deux raisons :

  • Les destinataires qui ouvrent quand même votre 1er email auront bien votre contenu (rien de plus frustrant que de ne pas trouver la PJ promise)
  • Vous ne prenez pas le risque que l'erreur passe inaperçue ou que les destinataires oublient votre premier email s'ils n'ouvrent que le second

Mais la 1ère option peut créer un déclic supplémentaire chez les destinataires qui essaieront d'ouvrir la PJ manquante puis la découvriront dans le second envoi. À vous de choisir !

Étape 3 : Soignez le mail d'excuse

Votre second email doit être court mais convaincant. Il a deux missions clés :

  1. Faire croire à une erreur crédible avec une formule d'excuse
  2. Rappeler le contenu de valeur promis pour donner envie de l'ouvrir

La ligne d'objet est cruciale pour faire passer ces messages. Vous pouvez simplement reprendre l'objet du 1er email en ajoutant un élément qui attire l'œil :

  • "Oups !"
  • "Avec la pièce jointe cette fois !"
  • "Désolé pour l'oubli..."
  • "La bonne version"
  • "J'ai fait une petite erreur !"
hack email oubli

Dans le corps du mail, tournez votre excuse de façon naturelle et sur un ton léger pour paraître plus authentique.

Par exemple :

"Désolé, dans la précipitation j'ai appuyé sur "envoyé" sans joindre le guide ! Je vous mets la bonne version ci-dessous."
"Oups, je crois que j'ai besoin d'un deuxième café ce matin ! J'ai oublié d'inclure le lien vers notre nouvelle étude. La voici pour de vrai cette fois !"
"Vous avez dû voir que quelque chose manquait à mon précédent email... Le code promo promis ! Je répare ça de suite, le voici rien que pour vous :"

Mettez-y des émojis et des formules sympas qui vous ressemblent pour renforcer l'effet "je suis une vraie personne qui communique avec vous".

N'hésitez pas aussi à personnaliser le message avec le prénom du destinataire pour une touche one-to-one supplémentaire.

Étape 4 : Testez, analysez, optimisez

Une fois votre séquence d'emails envoyée, place à l'analyse des résultats !

Comparez les taux d'ouverture, de clics et de conversion avec ceux de vos précédentes campagnes traditionnelles. Si les chiffres sont au vert, c'est que votre stratégie d'oubli de PJ a fonctionné.

Intéressez-vous aussi aux ouvertures et interactions uniques générées par chaque email de la séquence. Normalement, le second message d'excuse devrait considérablement doper les statistiques globales.

Selon les résultats, ajustez la ligne d'objet, la formule d'excuse, le délai d'envoi entre les emails... Faites plusieurs tests jusqu'à trouver la combinaison la plus performante !

‍Suivez de près les statistiques de vos envois pour mesurer leur impact
‍Suivez de près les statistiques de vos envois pour mesurer leur impact

Et voilà, vous savez tout pour mettre en place une stratégie d'oubli de PJ imparable ! Mais pour achever de vous convaincre, voici d'autres idées de leviers à tester.

Étape 5 : Autres idées d'erreurs à exploiter

L'oubli de PJ n'est pas la seule "bourde" que vous pouvez simuler dans vos emails. Voici d'autres tactics similaires aussi efficaces !

1. L'erreur d'envoi

Au lieu de faire semblant d'oublier une pièce jointe, faites croire que vous avez envoyé votre email à la mauvaise liste de diffusion.

Exemple : "Oups, je viens de réaliser que j'ai envoyé notre offre réservée aux VIP à toute notre base par erreur ! Tant pis, considérez ça comme une fleur rien que pour vous ;)"

2. L'erreur de personnalisation

Une autre astuce relevant de l'accident bienveillant : remplacez les champs de fusion par des valeurs génériques comiques.

Exemple : "Hey [Prénom] !" ou "Cher [Numéro de client],"

Puis excusez-vous platement dans un deuxième email : "Toutes mes excuses pour cette erreur de personnalisation, mon cerveau était en mode automatique. Bonjour [Prénom] pour de vrai cette fois :)"

3. L'erreur d'objet vide

Dernière idée facile à mettre en place : envoyez un premier email avec un objet vide... puis rattrapez-vous quelques minutes plus tard avec votre véritable objet dans un second email !

Exemple : "Re: <vide>" suivi de "Oups j'ai oublié mon sujet ! Je voulais dire : -50% sur toute la boutique"

Avec une ligne d'objet vide, quasi impossible de passer à côté dans la boîte de réception. Jouez ensuite sur l'attachement généré par cette bizarrerie pour enchaîner sur votre véritable message.

Avec un peu d'imagination, vous trouverez toujours une façon crédible de "rater" votre email pour mieux attirer l'attention ensuite. Osez les gaffes, ça fonctionne !

FAQs

Faut-il s'excuser pour de faux dans tous ses emails ?

Certainement pas ! L'astuce de l'oubli ou de l'erreur ne fonctionne que si elle est utilisée avec parcimonie. Réservez-la à vos campagnes les plus stratégiques, en alternant avec des envois classiques.

Ce hack ne risque-t-il pas d'irriter mes abonnés ?

Tout est une question de dosage et d'exécution. Si votre email d'excuse est bien amené, avec une touche d'humour et une vraie valeur ajoutée derrière, il n'y a pas de raison que vos abonnés le prennent mal. Au contraire, cela montrera que vous êtes attaché à bien communiquer avec eux.

Peut-on automatiser ce type d'envoi ?

Techniquement oui, la plupart des outils d'emailing permettent de programmer des envois séquencés. Mais attention à ne pas tomber dans le piège du robot qui fait semblant de se tromper. Variez les messages, les délais, les prétextes pour rester le plus authentique possible !

Conclusion

Vous l'aurez compris, simuler une petite maladresse dans vos campagnes email est un moyen infaillible de booster vos taux d'ouverture et d'engagement. Loin d'être une vraie erreur, c'est une stratégie astucieuse pour humaniser votre marque et susciter la curiosité !

Que vous optiez pour l'oubli de PJ, l'erreur d'envoi ou de personnalisation, le principe reste le même : surprendre votre audience avec un élément perturbateur pour mieux attirer son attention ensuite. Un jeu d'équilibriste subtil entre le faux pas et le rattrapage maîtrisé.

Alors lancez-vous ! Concevez une séquence d'emails percutante avec un premier message de valeur suivi d'un email d'excuse bien senti. Vous verrez, vos destinataires se jetteront sur vos envois, ne serait-ce que pour voir quelle nouvelle boulette vous avez faite !

Bien sûr, comme tout outil de growth hacking, cette technique est à utiliser avec parcimonie. Si vous exagérez, gare à l'effet inverse ! Vos destinataires finiront par ne plus tomber dans le panneau, ou pire, vous cataloguer comme un expéditeur peu fiable. La clé est de rester crédible et de doser subtilement l'effet de surprise.

Combinée intelligemment au reste de votre stratégie de content marketing, cette astuce de l'email raté vous aidera à consolider votre relation client et vos statistiques. À vous les taux d'ouverture et de conversion boostés grâce à une petite dose de fausse maladresse !

Alors, prêt à exploiter le pouvoir de l'erreur dans vos prochaines campagnes ? Je compte sur vous pour faire de jolies gaffes ;)

upvote triangle
58
Merci !
Cette astuce vous a été utile ? Votez en un clic ci-dessus.
photo stephen mesnildrey
Stephen MESNILDREY
CEO & Fondateur

🔍 Ma passion ? Décrypter, analyser et partager des stratégies puissantes, des logiciels avant-gardistes et des astuces inédites qui boostent votre entreprise et révolutionnent votre secteur.

Vous voulez rester à la pointe ? Vous êtes au bon endroit ! 💡

📩 Abonnez-vous à ma newsletter et recevez chaque semaine :

  • Des conseils pratiques pour réinventer votre business, optimiser votre productivité et stimuler votre créativité
  • Un accès privilégié aux nouvelles stratégies
  • 100% de contenu EXCLUSIF à partager avec vous
  • 0% de choses à vous vendre

L'aventure ne fait que commencer, et elle s'annonce épique ! 🚀

Twitter 𝕏 : Connectons- nous !
Table des matières
>
Partagez cette atuce
< Voir la liste de toutes les astuces