12 choses à savoir avant le lancement d'un blog (2024)

hero image blog

Gagnez du temps et de l'argent en lisant cet article

On dit que le recul est de 20/20 - il est difficile de prédire l'avenir et facile de comprendre ce qu'il faut faire après que quelque chose se soit déjà produit.

C'est vrai pour les nouveaux blogueurs.

Je me dis souvent : "Si seulement je savais alors ce que je sais maintenant." Il y a une tonne de choses que j'aurais aimé savoir avant de commencer à bloguer.

Ce blog n'est pas un succès parce que je suis plus intelligent que quiconque. En fait, c'est le contraire qui est vrai - il a du succès parce que j'ai appris de personnes plus intelligentes qui en savaient plus que moi.

J'ai essayé, échoué, réessayé et échoué encore, jusqu'à ce que j'en sache suffisamment pour gagner beaucoup d'argent en bloguant.

Je ne savais tout simplement pas ce que je ne savais pas.

Même si ce blog connaît un succès rapide, j'ai quand même trébuché et chuté en cours de route. J'ai perdu mon temps (et mon argent) dans beaucoup de choses - et je ne veux pas que vous fassiez les mêmes erreurs.

J'ai interrogé de nombreux blogueurs et cet article fournit des réponses aux 12 questions les plus courantes (et les plus difficiles) sur le blogging. Mes réponses incluent une leçon que j'aurais aimé connaître lorsque j'ai commencé et des erreurs à éviter.

Voici les principales choses que vous devez savoir avant de décider de créer un blog.

1. Ne pas planifier, mais agir.

Question fréquente sur les blogs : Je me sens dépassé par les événements. Comment puis-je commencer à planifier mon nouveau blog ?

Permettez-moi d'évoquer certains de mes échecs en matière de planification.

En 2016, j'ai créé un site de dropshipping pour essayer de vendre du matériel d'aventure en plein air. Je l'ai appelé " Rebel Peak " (nom mignon, non ?) et les produits étaient à l'intersection du camping et de l'aventure : tentes de camion, matériel de tailgating, enceintes de glacière, etc.

J'ai passé un nombre incalculable d'heures à planifier chaque petit détail : le nom et la marque de l'entreprise, le logo, la gamme de produits, le design - j'ai même créé une page Facebook et des bannières publicitaires personnalisées pour le remarketing (dans toutes les tailles courantes de Google, bien sûr).

Je me suis inscrit à une plateforme e-commerce, j'ai synchronisé mes produits avec ma boutique Shopify à partir d'un fournisseur de dropshipping et j'ai lancé mon site.

J'ai également annoncé (avec embarras) la nouvelle entreprise à mes amis et à ma famille sur Facebook.

Les gens étaient très impressionnés par cette belle entreprise, qui allait pourtant échouer.

Ce n'est qu'après tout ce travail de planification que j'ai décidé de créer un blog sur le site afin de gagner de l'audience. J'ai commencé à rédiger des articles de blog, mais j'y ai consacré beaucoup trop de temps, pensant qu'ils devaient être parfaits ou que je serais jugée par mes lecteurs (inexistants).

Je planifiais et essayais de perfectionner chaque détail pour ne pas échouer.

Il y avait de la perfection en surface mais aucun risque réel n'a été pris en dessous de tout ça. Je ne savais pas que j'étais censé obtenir des liens retour, je n'ai pas construit de relations, en y réfléchissant, je ne suis pas sorti de derrière mon ordinateur pour le traiter comme une véritable entreprise.

Pour faire court, j'ai échoué.

J'ai vite compris que le lancement d'un nouveau site Web n'est pas la ligne d'arrivée. En fait, ce n'est même pas un pied hors de la porte de départ.

Tout le temps que j'ai passé à planifier aurait pu être consacré à des actions concrètes. C'est amusant de regarder en arrière et de penser au temps (et à l'argent) que j'ai consacré à toute cette planification.

Donc pour ce blog, j'ai fait exactement le contraire.

J'ai commencé par rédiger du contenu, j'ai cherché à obtenir des articles d'invités et je ne me suis pas souciée de tous les petits détails ou de la perfection.

  • Je me suis mis en avant et au centre et j'ai utilisé mon propre nom.
  • Je n'ai pas passé des heures à essayer de trouver le nom de domaine parfait - j'ai choisi mon propre nom en sachant qu'il ne changerait pas et que je pourrais faire pivoter mon contenu si nécessaire.
  • J'ai créé mon propre logo gratuitement en ligne.
  • Je n'ai publié que quelques articles et j'ai commencé à faire des démarches agressives pour établir des relations avec d'autres blogs.

Rien n'était parfait, mais j'ai travaillé dur et mis en place les bonnes stratégies. Je suis passé du perfectionnisme à la vulnérabilité.

Les leçons que j'ai apprises : Ne vous embourbez pas dans la phase de planification. Les blogs sont des documents vivants, qui respirent et peuvent être modifiés au fil du temps. Publiez, bousculez, et peaufinez votre contenu plus tard.

🚨 Erreur à éviter : J'ai initialement lancé ce blog sur Squarespace. Après avoir rapidement réalisé ses limites, j'ai migré vers Webflow.

2. Vos passions ne vous mèneront pas loin.

Question fréquente sur les blogs : Comment choisir mon créneau ?

La plupart des blogueurs vous diront de choisir un sujet qui vous passionne afin de rester cohérent et d'écrire sur un sujet que vous aimez.

J'ai essayé cette approche dans le passé et cela n'a pas fonctionné pour moi. Et comme 95 % des blogueurs échouent, je rejette poliment ce conseil courant.

Mon site web "Rebel Peak" ci-dessus portait sur un sujet qui me passionnait vraiment : l'aventure en plein air.

Cependant, il arrive que participer activement à une passion et écrire sur une passion soient 2 choses totalement différentes.

Par exemple, se perdre dans la nature en faisant du camping avec ses amis n'a rien à voir avec le fait de s'asseoir devant son ordinateur pour écrire sur le fait de se perdre dans la nature en faisant du camping avec ses amis.

Pour créer un blog à succès, vous devez à la fois aimer écrire et comprendre le marketing numérique. Et plus important encore, vous devez trouver une niche appropriée qui a le potentiel de vous faire gagner de l'argent :

How to Choose Your Blog's Niche

Je crois que la passion est alimentée par le succès. Si vous commencez à gagner de l'argent avec votre blog, vous avez plus de chances de continuer.

Quelles sont les niches les plus lucratives ?

Si vous avez besoin d'idées de niches et de la manière d'explorer les différentes catégories de blogs et les idées d'articles, je vous recommande de consulter cette page de catégories sur G2.com.

G2 est un site d'évaluation qui gagne de l'argent en recommandant des logiciels d'entreprise. En regardant leurs catégories, vous pouvez voir qu'il y a une quantité infinie de sujets de niche à couvrir.

Un blog performant organise son contenu en groupes de thèmes d'optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) à forte valeur ajoutée, avec des sujets de haut niveau et des sous-thèmes. On y trouve aussi généralement un mélange de listes d'articles et de guides pratiques.

Prenons l'exemple de NerdWallet.

Ils ont un post de liste de haut niveau ciblant le mot-clé "meilleures cartes de crédit". Au sein de ce post pilier, ils établissent des liens vers d'autres posts connexes couvrant des sous-thèmes liés aux cartes de crédit, tels que les voyages, les remises en espèces, les récompenses, le transfert de solde, etc.

Ces "meilleurs" mots-clés sont excellents pour les revenus d'affiliation, car les gens recherchent des articles d'évaluation de longue durée sur les blogs. Ces articles doivent donner rapidement au lecteur ce qu'il recherche et rendre le contenu facilement accessible grâce à une table des matières et des liens qui descendent le long de la page.

Ensuite, NerdWallet publie des guides pratiques comme "Comment établir un budget" et "Comment économiser de l'argent". Ces articles ne génèrent pas de revenus d'affiliation comme leurs articles de liste, mais ils ont un volume de recherche plus élevé, ce qui attire plus de lecteurs qui peuvent naviguer vers l'une de leurs pages génératrices de revenus.

Enfin, ils ont des articles de comparaison comme "assurance auto A contre assurance auto B". Ces articles se classent pour ces mots-clés vs et offrent des tableaux de comparaison pour comparer les options.

Pour résumer, les nouveaux blogueurs qui souhaitent créer un blog dans une niche lucrative doivent planifier leur stratégie de mots-clés en fonction des articles de type liste, guide pratique et comparaison.

Ces mots-clés cibles doivent avoir un volume de recherche mensuel décent (plus de 1 000) et ne pas être trop concurrentiels. Vous pouvez vérifier le niveau de concurrence en utilisant l'Ahrefs Keywords Explorer et en consultant les statistiques des 10 premiers résultats.

Si tous les sites du top 10 ont un indice de domaine Ahrefs très élevé (plus de 75), il sera difficile de rivaliser. Cependant, si vous trouvez un site dans le top 10 avec un Domain Rating plus bas (moins de 60), c'est un bon signe que vous pouvez rivaliser avec le temps avec un contenu de haute qualité.

Les leçons que j'ai apprises : Choisissez votre niche non pas en fonction de vos passions mais en fonction de facteurs commerciaux. Vous pouvez lire mes quatre principaux facteurs commerciaux et la façon de choisir votre créneau dans mon guide de plus de 15 000 mots sur la façon de créer un blog ici.

🚨 Erreur à éviter : Ne choisissez pas votre niche en vous basant uniquement sur vos hobbies. Vous êtes souvent plus passionné par le fait de participer activement à ce passe-temps que par le fait d'écrire à son sujet pendant des années.

3. Ne vous éloignez pas trop de votre créneau.

Question fréquente sur les blogs : Dois-je écrire sur le sujet A ou le sujet B, ou les 2 ?

Une fois votre niche choisie, vous devez maintenir votre expertise dans un seul domaine.

Le Knowledge Graph de Google est un moteur qu'il a créé pour relier les informations en ligne. Au fur et à mesure que Google évolue et devient plus intelligent, il affiche ses résultats de recherche de manière plus accessible. Des éléments tels que les extraits en vedette, les panneaux de connaissances et les carrousels d'images permettent d'accéder rapidement à des informations pertinentes.

L'époque où l'on se classait pour un seul mot clé est révolue. Vous souhaitez plutôt être classé pour un thème (ou un groupe) de mots clés.

How to Pitch a Guest Blog Post

Pour ce faire, vous devez posséder des connaissances spécialisées dans les sujets sur lesquels vous écrivez. Aux yeux de Google, cette expertise se gagne de plusieurs façons :

  • Des liens pointant vers votre site depuis des sites d'autorité dans le domaine concerné.
  • Les liens provenant de sites qui obtiennent de bons résultats dans les SERP.
  • Dans quelle mesure les mots-clés sémantiques de votre page correspondent au Knowledge Graph de Google.

Mon expertise en la matière se traduit par les sujets de marketing pour lesquels je suis classé : programmes d'affiliation, blogs, gagner de l'argent en ligne et différents examens de logiciels SaaS.

Lorsque ce blog avait environ six mois, j'ai testé l'écriture de quelques articles dans le créneau du voyage : les meilleurs sacs à dos de voyage, les meilleurs emplois de voyage, etc.

Je me suis rapidement rendu compte qu'il était beaucoup plus difficile de se classer pour ces mots clés parce que je n'avais pas d'expertise dans ce domaine aux yeux de Google. Je n'avais pas de bons liens retour provenant de sites de voyage, je n'avais pas de blog invité sur ces sujets et ils s'éloignaient trop du groupe de sujets connexes dans ma niche.

Les leçons que j'ai apprises : Ne vous éloignez pas trop de votre créneau. Si un de vos articles sur un certain sujet est bien classé, écrivez plus de contenu sur des sujets connexes.

🚨 Erreur à éviter : N'essayez pas d'être tout à la fois. Vous ne pouvez pas être un blogueur spécialisé dans les voyages, les affaires et le marketing et être bien classé dans ces trois catégories. Concentrez-vous sur vos points forts.

4. Ne vous enfermez pas dans une case lorsque vous choisissez votre niche et votre nom de domaine.

Question fréquente sur les blogs : Mon créneau est-il trop large/étroit ?

Si votre niche ne doit pas être trop large, elle ne doit pas non plus être trop étroite.

Par exemple, si vous lancez un blog sur le marketing et choisissez le nom de domaine CRMsoftwareguy.com, cela peut sembler un peu étrange lorsque vous commencez à écrire sur les meilleures plateformes de e-commerce ou sur la façon de gagner de l'argent en bloguant.

Vous avez besoin d'espace pour pivoter.

Cela va à l'encontre des conseils habituels pour les sites de niche, mais suivez-moi.

Disons que vous créez le blog CRMsoftwareguy.com. Vous publiez 20 articles de blog sur les logiciels de gestion de la relation client (CRM) et des sujets connexes. Pendant six mois, vous consacrez beaucoup d'efforts à votre contenu et à la création de liens, mais vous ne voyez pas de résultats.

Peut-être que le logiciel de CRM n'était pas vraiment la bonne idée.

Maintenant, vous êtes coincé avec ce domaine spécifique et il est plus difficile de pivoter vers une niche connexe.

La vérité est que, au début de votre carrière de blogueur, vous n'avez peut-être aucune idée des articles qui vous apporteront du trafic et de ceux qui n'en apporteront pas. Même si vous effectuez les meilleures recherches de mots-clés, que vous analysez les scores de difficulté des mots-clés et les données sur la concurrence, et que vous élaborez le contenu parfait, certains articles seront tout simplement meilleurs que d'autres.

Cela ne veut pas dire que vous devez écrire sur des sujets qui n'ont aucun rapport entre eux ou jeter un tas d'articles de blog sur le mur pour voir ce qui colle. Il s'agit simplement de dire que vous ne pouvez pas être certain des catégories de contenu qui donneront les meilleurs résultats. N'analysez donc pas tous les détails et ne restez pas bloqué. Donnez à votre blog la liberté créative de s'adapter si nécessaire.

Si vous avez du mal à vous imposer dans votre niche, vous pouvez le faire :

  • Publiez vos articles de blog et permettez à Google de les explorer.
  • Google attribuera ensuite un premier classement à vos articles de blog.
  • Plus votre classement initial est élevé, plus vous avez d'expertise dans le domaine concerné, selon Google.
  • Orientez votre contenu et vos efforts de création de liens vers ces domaines d'actualité.

L'une des raisons pour lesquelles j'ai abandonné d'autres blogs dans le passé est que je me suis catalogué avec un nom de domaine étroit. Je n'ai pas vu de résultats rapides, j'avais l'impression d'être coincé dans un domaine d'actualité qui ne me passionnait pas et j'ai abandonné.

Les leçons que j'ai apprises : Choisissez un nom de domaine qui couvre une large niche, puis devenez plus spécifique dans les catégories d'articles de votre blog. Permettez à votre blog de pivoter et de changer de cap si nécessaire.

🚨 Erreur à éviter : Choisir une niche ultra-spécifique pour lequel vous perdez votre passion et ne pouvez pas changer de sujet lorsque cela ne fonctionne pas.

5. Utilisez les exits pop-ups pour développer votre liste d'emails.

Question fréquente des blogueurs : Comment construire ma liste de diffusion ?

Lorsque j'ai lancé mon blog, je savais que je devais créer une liste d'adresses électroniques. Comme je n'avais pas beaucoup de trafic et que je ne voulais pas dépenser d'argent, j'ai opté pour Mailchimp et j'ai mis un simple formulaire dans la barre latérale droite.

J'ai commencé à avoir un peu de trafic, mais le nombre d'inscriptions à mes emails était faible (et le formulaire d'inscription n'était pas très beau).

J'ai donc fait quelques recherches et j'ai décidé de m'inscrire à OptinMonster. OptinMonster est un outil de création de listes d'adresses électroniques qui génère des formulaires d'inscription et des fenêtres contextuelles que vous pouvez ajouter à votre blog WordPress.

Il vous suffit de créer un compte sur leur site Web, puis d'installer leur plugin WordPress.

C'est à ce moment-là que j'ai découvert le pouvoir des pop-ups de sortie.

L'intention de sortie vous permet de déclencher une fenêtre contextuelle lorsque le curseur de la souris d'un visiteur du blog se déplace dans un rayon de 10 à 20 % du haut de l'écran. Cette position du curseur indique son intention de quitter votre site.

Ces fenêtres pop-up peuvent être entièrement conçues et intégrées à un outil de marketing par email comme ConvertKit. Une fois qu'un lecteur s'inscrit sur votre liste d'emails, vous pouvez envoyer une série d'e-mails automatisés dans le but de vendre un produit ou un service.

Cette stratégie fonctionne car les fenêtres pop-up de sortie touchent vos lecteurs exactement là où ils se trouvent et au bon moment. Ils n'ont pas à trouver manuellement un formulaire d'inscription par e-mail quelque part sur votre blog. Le formulaire apparaît automatiquement au milieu de leur écran.

Leçon apprise : Tous les blogueurs devraient utiliser des pop-ups d'intention de sortie, que ce soit avec OptinMonster, Elementor Pro ou d'autres options. Vous devez proposer une offre convaincante avec un aimant à prospects qui a suffisamment de valeur pour inciter les lecteurs à s'inscrire.

🚨 Erreur à éviter : Ne lésinez pas sur votre fournisseur de services de marketing par email et ne restez pas trop longtemps avec une option gratuite. Bien que les outils gratuits comme Mailchimp conviennent aux nouveaux blogueurs ayant peu de trafic, il existe de nombreuses options plus intéressantes. Si vos moyens financiers sont limités, vous pouvez commencer par un outil gratuit, puis passer à OptinMonster et ConvertKit lorsque vous commencerez à générer du trafic.

Il existe également une tonne d'options de conception lorsqu'il s'agit de créer des popups, des pages et des modèles. Consultez Elementor et d'autres plugins gratuits pour Elementor, comme Mighty Addons, pour découvrir toutes les possibilités de personnalisation.

⚠️ Conseil supplémentaire n° 1 : utilisez plusieurs déclencheurs dans les paramètres de votre fenêtre pop-up. Par exemple, ma fenêtre pop-up se déclenche lorsque l'utilisateur a l'intention de quitter le site ou après quelques minutes, selon ce qui se produit en premier. Les fenêtres pop-up ne se déclenchent pas non plus si l'utilisateur les a déjà vues au cours des 30 derniers jours.

⚠️ Conseil supplémentaire n° 2 : Une autre bonne règle consiste à éviter d'ennuyer vos visiteurs en déclenchant votre pop-up trop tôt. Utilisez Google Analytics pour planifier le timing de votre pop-up. Dans la plupart des cas, le délai d'apparition d'une fenêtre pop-up correspond au temps moyen passé sur la page, divisé par deux.

6. Apprenez à externaliser une partie de votre création de contenu.

Question fréquente sur les blogs : Comment trouver un bon rédacteur et combien dois-je le payer ? Comment leur dire exactement ce qu'ils doivent écrire ?

Mon blog couvre les stratégies sur la façon de bloguer comme une startup.

Qu'est-ce que cela signifie exactement ?

Vous devez utiliser des systèmes pour faire évoluer votre blog comme une entreprise, et non comme un hobby. Les startups augmentent rapidement le trafic de leur site Web en embauchant et en externalisant le travail pour accélérer la quantité de contenu qu'elles publient et les liens qu'elles reçoivent.

Pour gérer leurs blogs, les startups embauchent généralement :

  • Gestionnaires de contenu
  • Responsables du SEO
  • Spécialistes de la création de backlinks
  • Indépendants pour la rédaction d'articles invités

En tant que blogueur individuel, le conseil commun vous dit que vous devez porter toutes ces différentes casquettes : rédacteur, spécialiste du marketing digital, concepteur de sites web, développeur web, Expert du SEO, etc...

Mais si vous voulez traiter votre blog comme une entreprise, vous ne pouvez pas tout faire.

Guest Blogging

Pensez-y.

Un PDG comme Jeff Bezos serait-il celui qui rédige le nouveau contenu d'Amazon ou qui modifie le design d'Amazon.com ?

Absolument pas. Il actionnerait des leviers pour avoir un impact commercial maximal en un minimum de temps.

Alors comment faire en tant que blogueur, surtout si vous avez déjà un emploi à temps plein ?

La première étape consiste à externaliser une partie de votre création de contenu.

La rédaction d'articles de blog prend beaucoup de temps. Les spécialistes du marketing consacrent en moyenne 1 à 2 heures pour chaque tranche de 500 mots. Si vous devez rédiger un article de 4 000 mots pour être compétitif, il vous faudra entre 8 et 16 heures de rédaction.

Et si vous avez un emploi à temps plein ou des enfants, cette tâche semble presque impossible.

Pourquoi ne pas engager un écrivain pour le faire à votre place ?

Il y a une surabondance de rédacteurs fantômes que vous pouvez trouver en ligne. Lorsque j'ai créé mon blog, j'ai rédigé mes premiers articles longs, puis j'ai commencé à confier les premières versions à un rédacteur indépendant. (Je continue à éditer et à mettre à jour tous mes articles. Je continue également à écrire moi-même de nombreux articles, comme celui-ci).

Je ne savais pas exactement où trouver un rédacteur, alors j'ai publié une offre d'emploi sur des sites tels que ProBlogger. J'ai mentionné le nom de mon blog, sa niche, ce que je recherchais en général, et j'ai dit aux rédacteurs de postuler et de m'envoyer des échantillons.

En l'espace de 24 heures, j'ai dû trier plus de 50 candidatures, dont le prix et la qualité variaient considérablement.

J'ai découvert que les rédacteurs indépendants facturent au mot, et les prix varient entre 0,03 et 0,30 dollar par mot. Dans le bas de l'échelle, la qualité de l'écriture est généralement médiocre. Dans le haut de l'échelle, l'écriture est généralement assez bonne, mais coûteuse.

J'ai trouvé trois bons candidats dans une fourchette de 0,05 à 0,10 dollar et je leur ai envoyé un bref aperçu sous forme de mission rémunérée afin de pouvoir évaluer la qualité de leur travail. Je recherchais des rédacteurs ayant une expérience du marketing, une grammaire et une orthographe de qualité, et des délais d'exécution rapides.

J'ai choisi l'une de ces rédactrices et elle travaille toujours pour moi aujourd'hui.

Au total, j'ai quelques rédacteurs, un assistant, un développeur web et une agence pour la conception graphique.

Une fois le processus de sélection du rédacteur terminé, il est temps de lui fournir suffisamment d'informations pour qu'il puisse rédiger un article de qualité.

Alors comment fournir les informations détaillées dont le rédacteur a besoin ?

Vous créez un plan simple pour eux dans Google Docs.

Ce plan doit inclure :

  • Le mot-clé cible de votre article.
  • Le titre de l'article.
  • Le nombre de mots de l'article en fonction de la recherche sur la concurrence.
  • Les principales rubriques H2 de l'article.
  • Des exemples d'articles pour mettre en évidence les styles d'écriture que vous aimez.
  • Toute autre note et information sur ce qu'il faut inclure, comme des statistiques, des comparaisons, les caractéristiques du produit, etc.

✅ Les leçons que j'ai apprises : En confiant différents composants de mon blog à des experts, je libère mon temps pour me concentrer sur les tâches les plus importantes, comme l'établissement de relations avec d'autres blogueurs et le développement de l'influence dans ma niche. Il existe également une tonne d'outils de copywriting assistés par l’IA que vous pouvez utiliser pour vous aider.

🚨 Erreur à éviter : Ne vous attendez pas à obtenir une aide à la rédaction constante et continue sur des plateformes comme Fiverr. La plupart de ces rédacteurs ont beaucoup d'autres articles sur lesquels ils travaillent en même temps et la qualité peut en souffrir. Trouver un bon rédacteur est un véritable processus d'entretien individuel, un peu comme pour trouver un candidat à un emploi. Avec autant de rédacteurs disponibles, vous devez trouver la personne qui vous convient le mieux.

7. Formatez correctement vos articles de blog pour les featured snippets.

Question fréquente sur les blogs : Comment formater mes articles de blog ?

Il s'agit d'un domaine souvent négligé mais d'une importance vitale. Je pense que la façon dont vous mettez en forme vos articles de blog est directement liée à la quantité de trafic que vous obtenez.

Lorsqu'un moteur de recherche comme Google parcourt l'un de vos articles de blog, il doit comprendre non seulement les mots de la page, mais aussi les mots les plus importants.

Vous devez faciliter la vie de Google pour qu'il comprenne la structure de votre page. De plus, un formatage bien planifié vous donne les meilleures chances d'obtenir des featured snippets (position zéro).

Comment faites-vous ?

Tout d'abord, vous commencez par faire une recherche de mots-clés et choisir un mot-clé cible.

Une fois que vous avez sélectionné votre mot-clé cible, vous devez savoir où le placer.

Voici les principaux endroits où placer votre mot-clé cible lorsque vous créez un article de blog dans WordPress :

  • Dans le titre de votre message (le plus tôt sera le mieux).
  • Dans le slug de l'URL.
  • Dans les rubriques H2.
  • Dans le contenu du corps.

Par exemple, disons que vous voulez vous classer pour les "programmes d'affiliation" comme mon poste ici.

Après avoir placé le mot-clé cible dans mon titre et mon URL, je commence par des paragraphes d'introduction. Ensuite, après mes paragraphes d'introduction et ma table des matières, je place mon premier H2 sous forme de question :

Exemple : Quels sont les meilleurs programmes d'affiliation ?

Ensuite, en dessous se trouvent mes H3 numérotés dans un format de liste avec les réponses.

Ce format H2/H3 est idéal pour les articles de liste et vous permet d'obtenir des extraits en vedette. 

C'est assez simple quand on y pense. Google veut voir une structure organisée, hiérarchisée, avec les bons mots-clés aux bons endroits.

✅ Leçons que j'ai apprises : Vous pouvez surclasser les sites ayant une autorité de domaine plus élevée si vous écrivez un meilleur contenu et le mettez en forme correctement.

🚨 Erreur à éviter : Lorsque j'ai commencé mon blog, je n'étais pas très doué pour la recherche de mots-clés et je ne mettais pas mes articles en forme correctement. Veillez à utiliser des titres H2 et H3 dans votre contenu pour indiquer aux moteurs de recherche ce qui est important. N'insérez pas non plus trop de mots-clés dans votre contenu - cela ne fonctionne plus pour le référencement et votre contenu doit être facile à lire.

8. Ne lésinez pas sur le design.

Le design de votre blog est votre marque.

J'ai attendu trop longtemps pour créer un design professionnel pour mon blog. C'était un grand ridicule ; je gagnais 80 000 $/mois et j'utilisais un thème WordPress à 60 $.

Là encore, j'ai commencé avec Squarespace (première erreur), puis j'ai migré mon site vers Weblow en 2019.

Je savais depuis un moment que le design de mon blog n'avait rien de spécial, mais je n'ai rien fait. Après plusieurs mois de blog, j'ai retroussé mes manges et mis le paquet pour créer un thème personnalisé.

✅ Leçons que j'ai apprises : Le design web et l'expérience utilisateur (UX) sont cruciaux pour votre blog, alors investissez dans un design WordPress de haute qualité dès que vous avez l'argent pour le faire. Cela peut améliorer votre taux de rebond et le temps moyen sur la page, ce qui est bon pour le référencement.

🚨 Erreur à éviter : N'utilisez pas toujours Fiverr ou des plateformes similaires pour des services de conception graphique. Si la création de logos est probablement bonne, la qualité est faible sur les types de projets plus avancés. Par exemple, j'ai dépensé 400 $ pour une infographie Fiverr et j'en reçois maintenant 5-6 par mois de BrandStrong pour le même prix.

9. Rédigez davantage d'articles invités pour renforcer votre crédibilité (et vos liens retour).

Question fréquente sur les blogs :

Comment obtenir des articles invités si je suis un tout nouveau blogueur ?

De nombreux conseils sur le blogging vous invitent à lancer votre blog, puis à vous concentrer sur votre propre contenu :

  • Maintenir un calendrier d'écriture cohérent.
  • Rédiger un nombre X d'articles de blog par mois.
  • Créer des aimants pour développer votre liste d'adresses électroniques.
  • Partager vos articles sur les médias sociaux.

Aucune de ces astuces n'est mauvaise - je veux juste souligner que ce n'est pas le moyen le plus rapide d'accélérer la croissance de votre trafic. Même si vous lancez votre nouveau blog et créez un contenu incroyable, meilleur que tout ce qui existe, il est difficile d'y attirer du trafic si votre autorité de domaine (DA) est faible.

DA est un score développé par Moz. Il s'agit d'un nombre sur une échelle de 0 à 100 qui prédit le classement de votre site par rapport à d'autres sites Web (à ne pas confondre avec le DR d'Ahrefs, une métrique similaire). Lorsque votre blog est tout nouveau, votre DA/DR est de zéro.

L'objectif est d'augmenter ce nombre au fil du temps en obtenant des liens de haute qualité d'autres sites Web (comme vous pouvez le voir dans mon profil Ahrefs) :

Les backlinks, au sens le plus simple, sont des votes de confiance d'un site Web vers un autre. Google explore ces liens et crée un flux de confiance de sites sémantiquement liés pour comprendre l'autorité du site.

Plus le DA est élevé, plus le site web fait autorité. Un lien provenant d'un site à DA élevé a généralement plus de valeur qu'un lien provenant d'un site à DA faible.

Lorsque vous démarrez un nouveau blog, plutôt que de concentrer toute votre attention sur la création de plus de contenu pour votre propre blog, développez un plan pour construire votre DA.

Ce plan doit inclure la rédaction de billets invités pour d'autres blogs dans votre créneau afin de créer un lien vers votre site et de renforcer votre autorité.

En 2019, j'ai mené une expérience de guest blogging pour rendre compte des gains de DA et de trafic que je recevrais en publiant autant de posts invités que possible en 15 jours.

Comment obtenir des articles invités de qualité si vous débutez et que vous n'avez pas encore de public ?

C'est l'un des aspects les plus difficiles du lancement d'un nouveau blog. Sans relations, la prospection à froid semble décourageante.

Cependant, une fois que vous aurez publié quelques articles invités, les choses deviendront plus faciles. Vous pouvez utiliser vos précédents messages d'invités comme échantillons de travail dans vos e-mails de prospection.

La publication d'un article invité se fait principalement par courrier électronique et vous devez suivre un certain nombre d'étapes :

  • Tout d'abord, vous devez trouver les sites pour lesquels vous souhaitez écrire.
  • Ensuite, vous devez trouver les coordonnées de la bonne personne à contacter.
  • Une fois que vous avez trouvé ces informations de contact, vous envoyez un email de prospection pour un poste d'invité. Il s'agit généralement de' cold emails, mais il existe des astuces que vous pouvez suivre pour améliorer vos chances d'obtenir une réponse.
  • Si le contact répond et est intéressé par un article invité, vous proposez 3 ou 4 idées de sujets.
  • Une fois qu'un sujet est accepté, le site fournit quelques directives rédactionnelles, notamment la longueur du texte, la nécessité ou non d'utiliser des images, le nombre de liens autorisés, etc. Tous les sites ont des exigences de longueur différentes ; la plupart vont de 800 à 2 500 mots. J'estime que la moyenne se situe entre 1 200 et 1 500 mots.
  • Vous pouvez maintenant commencer à rédiger le projet de billet d'invité dans Google Docs, avec un délai type de 2 semaines.
  • Une fois que votre projet est terminé, vous l'envoyez par courrier électronique à votre contact pour voir s'il a des modifications à apporter et pour lui suggérer une date de publication.
  • Si votre article est prêt, attendez qu'il soit publié.

Il est vrai que ce processus comporte de nombreuses étapes et qu'il peut sembler intimidant au début. Néanmoins, les parties qui prennent le plus de temps sont la collecte des bonnes informations de contact et la rédaction (ou l'externalisation) du projet.

⚠️ Conseil bonus n° 1 : veillez à ajouter 1 à 3 liens vers vos propres articles de blog dans le contenu de l'article lui-même. Vous devez également ajouter une biographie d'auteur qui peut inclure un lien vers votre page d'accueil.

⚠️ Conseil bonus n° 2 : cherchez dans Google " [votre niche] sites acceptant des postes d'invités " pour trouver des articles qui donnent des idées sur les domaines que vous devriez contacter. Une fois que vous avez votre liste, rendez-vous sur le site Web cible ou faites une recherche sur LinkedIn pour trouver la bonne personne à contacter. Une fois que vous connaissez son nom, utilisez un outil comme Hunter.io pour découvrir son adresse électronique et envoyez votre email de sensibilisation.

⚠️ Conseil bonus n° 3 : cherchez dans Google des "modèles d'invitation à publier des articles" pour trouver des exemples de messages à envoyer à vos contacts cibles. Veillez à personnaliser vos e-mails en ajoutant leur prénom et un bref commentaire qui leur est propre. Vous pouvez également ajouter des échantillons d'écrits précédents et les statistiques de votre site Web (si elles sont impressionnantes).

⚠️ Conseil bonus n° 4 : Une approche plus poussée consiste à créer un lien vers certains de vos sites cibles dans vos précédents articles invités. Ainsi, lorsque vous les contactez par courrier électronique, vous pouvez leur dire que vous leur avez déjà envoyé un lien retour précieux. N'oubliez pas que la création de liens est toujours un échange de valeur. Fournissez autant de valeur que vous le pouvez. Si vous ne faites que demander un article invité sans rien fournir en retour, vos chances d'être accepté ne sont pas très bonnes.

⚠️ Conseil bonus n° 5 : Si vous débutez et que vous avez du mal à obtenir des réponses, vous pouvez payer pour 2 ou trois articles invités sponsorisés afin de les utiliser comme échantillons d'écriture. En général, je ne recommande pas de payer pour écrire un article invité, mais dépenser 100 à 200 $ pour obtenir un premier échantillon d'écriture peut contribuer à accélérer votre taux d'acceptation. Assurez-vous simplement qu'il s'agit d'un site de haute qualité avec un bon DA.

10. Ne parlez pas trop tôt de votre blog à vos amis et à votre famille.

Question fréquente sur les blogs : Comment promouvoir mon nouveau blog ?

Ma réponse : ne rien faire.

Blague à part, il n'y a pas de cérémonie d'inauguration. Un blog est un investissement à long terme - envoyer des messages de masse à vos amis, à vos profils sociaux et à vos subreddits avec des liens vers votre blog vous permettra peut-être d'obtenir un certain trafic à court terme, mais pas de construire un succès durable.

Alors pourquoi ne pas parler trop tôt de votre blog à votre famille et à vos amis ?

C'est de la psychologie simple et ça donne quelque chose comme ça :

Vous consacrez une tonne de temps et d'énergie à la création d'un nouveau blog. Vous effectuez une recherche de mots-clés, vous configurez WordPress, vous créez votre logo, vous construisez vos pages web, vous publiez vos articles de blog, etc.

Après tout ce dur labeur, vous voulez partager votre statut de nouveau blogueur avec les gens que vous connaissez. En tant que créatures sociales, vous et moi avons tous 2 un besoin inné de partager nos réalisations et de rechercher la reconnaissance de notre travail.

Cependant, il s'agit d'un piège psychologique qui se retourne souvent contre vous. Si le lancement d'un blog est un bon début et quelque chose dont on peut être fier, rien n'a encore été accompli.

Ainsi, lorsque vous annoncez le lancement de votre blog à des personnes qui vous sont chères, vous éprouvez un sentiment d'accomplissement sans pour autant avoir réalisé quoi que ce soit.

Ce partage a l'effet inverse. Il vous rend en fait moins susceptible de réussir.

Pourquoi ?

Vous avez déjà reçu les endorphines et la gratification instantanée pour votre travail. En d'autres termes, vous avez reçu une reconnaissance sur la ligne de départ, ce qui rend plus difficile l'atteinte de la ligne d'arrivée.

Je n'ai parlé de mon blog à aucun ami ou membre de ma famille avant très longtemps.

✅ Leçons que j'ai apprises : Lorsque vous lancez votre blog pour la première fois, concentrez-vous sur la publication importante d'articles invités, et l'acquisition de backlinks pour construire votre autorité de domaine plutôt que le partage social. J'ai publié plus de 80 posts invités en 2019 et j'ai augmenté mon autorité de domaine de 0 à 74 en un an avec cette méthode.

🚨 Erreur à éviter : Si vous pensez que le fait de parler de votre nouveau blog à votre famille et à vos amis vous responsabilisera, allez-y, faites-le. Essayez simplement de ne pas tomber dans le piège des 95 % de blogueurs qui échouent et prétendent ensuite qu'ils ne sont que des "blogueurs amateurs".

11. Mettez de l'ordre dans vos finances dès le début.

Question fréquente sur les blogs : Quand dois-je créer une entité commerciale pour mon blog, et de quel type ?

Les blogueurs gagnent de l'argent (et sont taxés) de différentes manières en fonction de la source de revenus.

Par exemple, lorsque vous générez un revenu de marketing d'affiliation, vous êtes considéré comme un entrepreneur indépendant, et les formulaires 1099 et W-9 s'appliquent.

Si vous réalisez du consulting pour des clients, vous pourriez avoir besoin d'un outil de facturation pour collecter les paiements et de modèles juridiques pour créer des contrats.

Ensuite, il y a l'e-commerce. Si vous vendez des produits tels que des cours en ligne ou des téléchargements numériques, vous ne facturez la taxe sur les ventes que s'il y a un lien avec la taxe sur les ventes, c'est-à-dire si vous opérez dans le même État que votre client.

Cela peut être déroutant au début. Chaque État (et chaque pays) a des réglementations différentes en matière de commerce.

Pour ma part, j'ai attendu trop longtemps avant de faire passer mon blog d'une entreprise individuelle à unevraie entreprise. J'utilisais des cartes de crédit personnelles pour payer mes dépenses et j'étais payé sur mon compte bancaire personnel.

Ce n'était pas vraiment un problème jusqu'à ce que la saison des impôts arrive et que je doive examiner manuellement chaque transaction de trois comptes différents pour tout additionner.

Aujourd'hui, chaque transaction est synchronisée avec le compte bancaire de l'entreprise, ce qui facilite le suivi de toutes les opérations.

✅ Leçons que j'ai apprises : Suivez chaque dépense dès le premier jour. Si vous êtes un propriétaire unique et que vous ne souhaitez pas encore créer une SARL ou une S Corp, assurez-vous d'utiliser un compte bancaire principal pour chaque transaction. À mon avis, une S Corp est la meilleure option pour les blogueurs. En tant qu'entreprise à salarié unique, vous pouvez vous verser un salaire et le déduire de vos impôts.

🚨 Erreur à éviter : Ne payez pas les dépenses du blog à partir de plusieurs comptes comme votre compte courant professionnel, une carte de crédit et PayPal. Cela ne fera que rendre la gestion plus difficile lorsque la saison des impôts arrivera. Commencez à suivre les pertes et profits dans une feuille de calcul dès le premier jour.

12. N'ajoutez pas trop tôt des liens d'affiliation ou des publicités sur votre blog.

Question fréquente sur les blogs : Quand dois-je commencer à monétiser mon blog ? Quand dois-je ajouter des liens d'affiliation ou des publicités ?

Je suis un grand partisan de l'utilisation de votre temps pour le travail qui fait avancer l'aiguille le plus rapidement.

Par exemple, si votre blog reçoit 500 visites par mois, il n'est pas utile de vous inscrire à Google AdSense : vous ne gagnerez que quelques centimes par jour.

Il n'est pas non plus judicieux de passer beaucoup de temps à adhérer à des programmes d'affiliation et à ajouter des liens d'affiliation avec peu de trafic. Vous pourriez plutôt consacrer votre temps à nouer des relations avec d'autres blogueurs et à renforcer l'autorité de votre site.

Vous devez monétiser votre blog avec les bonnes tactiques au bon moment.

Dans mon guide sur la façon de gagner de l'argent en bloguant, j'explique en détail pourquoi vous devriez offrir un certain type de service de coaching ou de conseil lorsque vous lancez votre blog.

C'est un simple jeu de chiffres.

Si vous avez 100 visites par mois, préférez-vous générer 0,30 $ avec AdSense ou décrocher un client à 1 000 $/mois ?

Bien que les délais de monétisation diffèrent en fonction du nombre de pages vues et des sources de revenus, voici quelques lignes directrices à suivre (après avoir lancé votre blog avec 5 à 10 articles piliers) :

  • Mois 1 à 3 (ou 0 à 2 500 visites/mois) : Concentrez-vous principalement sur le guest blogging pour obtenir des backlinks et créez une page de service pour offrir du coaching, du conseil ou un cours en ligne (si vous le pouvez).
  • Mois 4 à 6 (ou 2 500 à 10 000 visites/mois) : Après avoir obtenu des liens vers vos articles de blog prioritaires et généré un certain trafic, commencez à vous inscrire à des programmes d'affiliation.
  • Mois 7 à 12 (ou 10 000 à 50 000 visites/mois) : Continuez à vous concentrer sur le marketing de contenu de votre blog et sur l'obtention de liens retour. Vous devez toujours vous concentrer sur l'augmentation du trafic vers vos pages à hauts revenus.
  • Mois 12 et suivants (ou 50 000+ visites/mois) : Diversifiez vos sources de revenus en ajoutant un autre élément que vous n'avez pas encore, comme un cours en ligne à forte valeur ajoutée ou des articles sponsorisés.

✅ Leçons que j'ai apprises : Il est plus utile de développer votre création de contenu et vos liens retour pour assurer un trafic futur que de tenter de monétiser un blog à faible trafic.

🚨 Erreur à éviter : N'ajoutez pas trop de liens d'affiliation à vos posts ou de publicités intrusives, surtout lorsque vous débutez.

Résumé.

Voilà qui conclut ma liste des principales choses que j'aurais aimé savoir avant de créer un blog. J'espère qu'elles vous ont donné de bonnes idées que vous pourrez mettre en œuvre lorsque vous lancerez votre propre blog.

Si vous souhaitez lire d'autres de mes articles sur le lancement d'un blog rentable cette année, consultez ces guides :

profil auteur de stephen MESNILDREY
Stephen MESNILDREY
CEO & Fondateur

🔍 Ma passion ? Décrypter, analyser et partager des stratégies puissantes, des logiciels avant-gardistes et des astuces inédites qui boostent votre entreprise et révolutionnent votre secteur.

Vous voulez rester à la pointe ? Vous êtes au bon endroit ! 💡

📩 Abonnez-vous à ma newsletter et recevez chaque semaine :

  • Des conseils pratiques pour réinventer votre business, optimiser votre productivité et stimuler votre créativité
  • Un accès privilégié aux nouvelles stratégies
  • 100% de contenu EXCLUSIF à partager avec vous
  • 0% de choses à vous vendre

L'aventure ne fait que commencer, et elle s'annonce épique ! 🚀

Pour des insights quotidiens et des analyses en temps réel, suivez-moi sur Twitter 📲

Twitter 𝕏 : Connectons- nous !
⚠️ IMPORTANT: Certains liens peuvent-être affiliés et peuvent générer une commission sans coût supplémentaire pour vous si vous optez pour un plan payant. Ces marques - testées et approuvées 👍 - contribuent à maintenir ce contenu gratuit et faire vivre ce site web 🌐